CPHTI – Certification Professionnelle de chargé.e de projets Handicap, Travail et Inclusion

Phrase CPHTI

Avec le soutien du CCB (Collège Coopératif Bretagne)                                                                 LOGO CCB

Bannière ANACIS

place Lyon Fichier 1-8

Niveau d'accessibilité  3 ans d’expérience dans le domaine de l’entreprise, handicap, insertion (consultez les prérequis)

 Voies d’accès : Après un parcours de formation continue / Validation des Acquis de l’Expérience (VAE) / en contrat d’apprentissage / en contrat de professionnalisation

time  12 mois (3 à 5 jours de regroupement par mois) – 10 regroupements – Démarrage en janvier 2021-

200 heures de travaux cpfpersonnels d’élaboration de projet et de réalisation de recherche appliquée.

diplôme  Certification Professionnelle de niveau 6 (Bac +4)                                                 Code  RNCP : 34361

Taux d’insertion moyen à 6 mois : 94%

euro   Frais de sélection : 90 €

Coût de la formation : 6 125 €

group  Effectif des groupes : minimum 8 et maximum 25 

Taux de réussite au diplôme : 

%
Nouvelle formation 2020

Contacter une Conseillère Formation

CALENDRIER

JE PREPARE MON DOSSIER D’INSCRIPTION
DOSSIER D’INSCRIPTION
PLAQUETTE DE LA FORMATION

Vous avez besoin d’aide pour le financement de votre formation, consultez les différents dispositifs et n’hésitez pas à programmer un rendez-vous téléphonique avec une conseillère en cliquant sur le bouton ci-dessous :

Comment financer cette formation ?
Prendre rdv avec une conseillère

Bandeau Formation Supérieur- Le metier

Comment répondre à des besoins croissants en compétences au regard des évolutions tant culturelles et sociales que législatives et réglementaires relative à l’insertion professionnelle et l’emploi des personnes en situation de handicap ?

Comment mieux appréhender la montée en puissance du paradigme inclusif au niveau des politiques publiques et de la culture commune, mettant l’accent sur les notions d’autonomie, d’accessibilité, de reconnaissance et de dignité, de pleine de participation, de projet, de parcours, de droit commun, de milieu ordinaire ?

Comment rester à l’écoute des évolutions majeures conduisant à assurer à la fois une individualisation et une sécurisation des parcours entre orientation, insertion professionnelle et maintien dans l’emploi, des passages facilités entre dispositifs de droit commun et dispositifs spécifiques et un accompagnement sur mesure des personnes en situation de handicap comme des employeurs ?

Le chargé de projets handicap, travail et inclusion, quel que soit son cadre d’exercice, développe des activités professionnelles relevant de l’accompagnement direct des publics et des entreprises, de l’intermédiation entre les deux et de l’élaboration et la conduite de projets à l’échelle plus collective des publics, des entreprises et des territoires. En situation de responsabilité, il développe une autonomie professionnelle significative pour accompagner les personnes concernées, élaborer avec elles des parcours individualisés négocier avec les entreprises, problématiser des enjeux et des situations, concevoir des projets innovants pour y répondre.

 

Bandeau Formation supérieur - Publics

Toute personne susceptible d’accompagner directement ou indirectement l’insertion sociale et/ou professionnelle des personnes en situation de handicap.

Bandeau Formation supérieur- Prérequis

Trois années d’expérience professionnelle dans le domaine de l’entreprise, du handicap ou de l’insertion.

Bandeau Formation supérieur- Admission

Admission sur dossier présentant un projet professionnel en lien avec l’accompagnement des personnes en situation de handicap vers l’emploi et attestant de connaissances et de capacités correspondant à un niveau 5. Ce projet peut s’inscrire dans son emploi au moment de l’inscription ou dans une évolution professionnelle.

Le dossier de candidature, exposant le parcours, les motivations et le projet du candidat, est examiné par la commission d’admission composée du directeur du CCB et du responsable pédagogique du diplôme.

Le candidat est informé de la décision prise par cette commission d’admission.

Bandeau Formation supérieur- certification

L’évaluation repose sur une mise en situation professionnelle ainsi que sur la production de dossiers professionnels couvrant les différents blocs de compétences. Ces différentes productions donnent lieu à une soutenance orale devant le jury.

Bandeau Formation supérieur- Objectifs

La formation s’organise autour de deux axes centraux :

  1. Méthodologie de projet et accompagnement des personnes en situation de handicap
  2. Entreprise, insertion professionnelle et maintien dans l’emploi

Elle contribue à développer une fonction d’intermédiation qui se définit par la capacité à mettre en relation deux logiques, l’une visant la production et l’autre visant l’insertion.

L’objectif de la formation est de permettre aux professionnel·le·s accueilli·es :

  • De faire reconnaître leur rôle d’intermédiateur·trice
  • De développer leurs compétences
  • De se doter d’outils méthodologiques d’intervention permettant de susciter et favoriser l’insertion professionnelle des personnes en situation de handicap en milieu ordinaire de travail.

Bandeau Formation supérieur- Programme

Les temps d’enseignement théoriques et méthodologiques correspondent à un volume de 350 heures. Ils s’articulent avec 200 heures de travaux personnels d’élaboration de projet et de réalisation de recherche appliquée.

La formation se décline en 3 blocs de compétences :

  1. Production d’un diagnostic partagé et accompagnement d’un projet individualisé d’insertion professionnelle
  2. Mise en œuvre d’une offre de services et d’une expertise auprès des entreprises et intermédiation entre la personne en situation de handicap et l’entreprise
  3. Élaboration et conduite d’actions et de projets innovants en matière d’insertion professionnelle et d’inclusion

Elle se structure autour des thèmes suivants :

  • Handicap et insertion : L’insertion (définition des projets, pédagogie, moyens), les dispositifs législatifs et réglementaires sur le handicap, l’insertion en France et dans l’Union européenne, les classifications des handicaps et leurs usages, les représentations sociales du handicap.
  • Entreprise et intégration : l’employabilité, l’adaptation des emplois, l’accessibilité, le maintien dans l’emploi, l’entreprise et les relations au travail, la fonction de médiation et le contexte de l’emploi.
  • Ingénierie, conduite et évaluation de projet.
  • Recherche-action en sciences sociales permettant d’approfondir une question professionnelle dans une perspective de distanciation et de transformation des pratiques.

 

Bandeau Formation supérieur- Compétences

Dans ce sens, la formation vise à :

  • Identifier la nature des freins à l’insertion des personnes en situation de handicap en milieu ordinaire
  • Repérer l’ensemble des professionnel·le·s impliqué·e·s dans l’insertion, leurs spécificités et leurs outils
  • Définir des conditions d’insertion, de maintien dans l’emploi et de collaboration afin d’établir un cadre de travail pertinent

Activités visées :

Activités-types 1 : Analyser et évaluer la situation, les attentes et les potentialités des personnes sur la base d’un diagnostic partagé. Accompagner la construction et la mise en œuvre d’un projet individualisé d’insertion ou d’évolution professionnelle, ou de maintien dans l’emploi.

Activités-types 2 : Mettre en œuvre une offre de services et une expertise auprès des employeurs et agir en intermédiation entre la personne en situation de handicap et l’entreprise.

Activité-type 3 : Élaborer et conduire des actions et des projets innovants en matière d’insertion professionnelle et d’inclusion.

Bandeau Formation Santé- outils pedago

  • FORMATION COOPÉRATIVE : les stagiaires sont porteurs d’un savoir expérientiel qu’ils partagent au service du collectif (atelier coopératif, lecture croisée, mobilité internationale collective, ….).
  • FORMATION SOUPLE : un dispositif de formation taillé en réponse aux trajectoires professionnelles individuelles (calendrier modulable, organisation en semestre, …)
  • FORMATION HYBRIDE : conjuguant présentiel et distanciel avec une expérimentation de l’innovation en formation à travers l’utilisation d’outils digitaux
  • FORMATION OUVERTE : passerelles et transversalité avec d’autres formations, participation à des actions ancrées localement, implication dans des partenariats universitaires, ouverture internationale.

Bandeau Formation supérieur- financement

EN FORMATION CONTINUE 

Dans le cadre d’un financement individuel, une remise de 10% est accordée. Un financement individuel signifie bien que c’est l’étudiant qui est facturé.

La formation de Chargé·e de projets handicap, travail et inclusion peut relever de différents types de prise en charge, en fonction de votre statut (salarié·e ou non salarié·e) et de votre employeur. Plusieurs situations peuvent se présenter à vous :

– Possibilité de mobiliser son CPF (Compte Personnel de Formation)

– Pour les salarié·e·s : se renseigner auprès du service DRH ou des institutions représentatives du personnel de son entreprise. La formation peut être prise en compte dans le Plan de Développement de Compétences de l’entreprise

– Pour les demandeur·euse·s d’emploi : se rapprocher de Pôle emploi, du Conseil Régional concernant le dispositif Qualif Emploi et pour les personnes en situation de handicap, de CAP Emploi et de l’AGEFIPH

EN VAE

L’ESSSE accompagne les projets de VAE en partenariat avec l’Association pour la Validation des Acquis de l’Expérience du Travail Social et de la Santé (AVAETSS) située dans les locaux de l’ESSSE Lyon.

Pour tout renseignement, veuillez vous rapprocher de l’AVAETSS.

04 37 65 33 58 / info@avaetss.com / www.avaetss.com

 

 

Plus d’infos

Pourquoi choisir l’ESSSE ? 

Dans le cadre de cette formation, l’ESSSE (avec le soutien du CCB – certificateur) privilégie 3 axes :

– L’accent est mis sur l’insertion professionnelle de publics qui ne sont pas en emploi dans le secteur dit « ordinaire » et les enjeux d’orientation; d’accompagnement; de reconnaissances des personnes et de qualité de vie; de fluidité des parcours et de passerelles inclusives et non sur l’entrée par l’emploi et les enjeux de recrutement, d’intégration, de maintien, de reclassement.

– Il est privilégié une entrée anthropologique et sociologique.

– La démarche de recherche-action et une mise en réflexivité systématique sont les fils conducteurs.

Qualités requises pour ce métier 

Ce métier demande des compétences en ingénierie, en conduite et en évaluation de projet mais aussi en accompagnement direct des publics et des entreprises et en intermédiation entre les deux. Il demande également des compétences en management d’équipe et en communication professionnelle orale et écrite.